Des cadres venus des communes, des préfectures et du MINEPAT de la région de l’Ouest ont été mis à l’école du budget-programme, par le PNDP.

Tout au long de la semaine écoulée, la cellule régionale de coordination-Ouest du Programme national de développement participatif, (PNDP-Ouest), a organisé dans un hôtel de la ville de Dschang un atelier de renforcement des capacités, à l’intention des principaux acteurs du développement des quarante communes de l’Ouest.

Le thème au centre des échanges a porté sur : L’"Elaboration du Plan d’investissement annuel (PIA) et l’actualisation du Cadre des dépenses à moyens terme (CDMT), sur le modèle du budget-programme." Autrement dit, il a été question, selon Martin Demanou, formateur PNDP-Ouest, d’outiller les participants : « à la prise en compte des projets prioritaires inscrits dans leurs Plans communaux de développement (PCD), et des critères objectifs relatifs à la programmation, lors de l’élaboration de leur PIA et de l’actualisation de leur CDMT… »

L’objectif global de l’atelier a été d’améliorer la compréhension des acteurs, à la maîtrise des processus d’élaboration du PIA et d’actualisation du CDMT de l’année (a + 1), soit de l’année à venir, dans la perspective d’un arrimage au concept de budget-programme, désormais exigé par l’Etat.

Pour accompagner les participants dans l’atteinte de cet objectif, les facilitateurs sont passés par le traitement de cinq sous-thèmes. Selon la méthodologie voulue, ces exposés ont été intitulés : Le concept de budget-programme et ses déclinaisons en actions ; La méthodologie d’actualisation du PCD et du CDMT ; L’élaboration d’un plan d’action pour l’actualisation du CDMT dans les communes ; La présentation de la chaîne d’intervenants et de leur rôle, tout au long du processus ; L’intégration du progiciel d’aide au développement participatif (PRO-ADP), dans l’actualisation du PIA et du CDMT.

Appuyer le processus de décentralisation, par le renforcement des capacités des acteurs communaux.

A l’issue des présentations vidéos-projetées en plénière et du brainstorming, les participants se sont livrés à des exercices de simulation en grandeur nature, à travers l’étude de cas pratiques, suivi de débats et du jeu des questions-réponses. Cet atelier a permis de réunir un total de cent quarante-six personnes, dans la cité capitale touristique de l’Ouest.

Outre le facilitateur principal, ces cadres sont venus des différentes structures administratives de la région de l’Ouest, intervenant dans la vie des communes : PNDP ; communes, préfectures, délégations régionale et départementales du ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT).

Le Programme national de développement participatif a été conçu par le gouvernement de la République, avec l’aide de ses partenaires technico-financiers, en vue d’accompagner les populations vivant en milieu rural, à améliorer leurs conditions de vie.

Actuellement dans sa troisième phase, le Programme a une vision axée sur la consolidation des acquis de ses deux phases précédentes. Au nombre des multiples acquis engrangés par le PNDP, l’on observe en bonne place : l’appui au processus de décentralisation, par le renforcement des capacités des acteurs communaux, notamment en matière de planification, de programmation et de gouvernance.

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur