On a enregistré au moins trois personnes, dont le kamikaze dans un attentat suicide perpétré par la secte Boko Haram dans la localité de Madahoya, région de l’Extrême-nord.

D’après les sources concordantes sur les lieux, l’attentat est intervenu dans la nuit de dimanche 9 décembre, lorsqu’une adolescente âgée d’une quinzaine d’années, a fait exploser sa décharge dans un carrefour, tuant ainsi deux personnes.

En dehors des morts suite à la décharge du kamikaze, l’on a enregistré une dizaine de blessés, dont deux gravement touchés.
Rappelons que cette attaque vient après celles d’Amchidée et de Wangara enregistrées toujours dans l’Extrême-nord, il y a quelques jours. Celles-ci ont fait une dizaine de morts et une trentaine de blessés.

« En cette période de fêtes de fin d’année, nous appelons nos populations à plus de vigilance parce que les terroristes en profitent généralement pour commettre des attentats », a déclaré Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-nord, avant de « rassurer » que les mesures de sécurité vont être renforcées.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur