Un soldat de l'armée  a été tué le samedi 22 décembre par des combattants séparatistes présumés à Mbengwi, département de la Momo, région du Nord-Ouest, ont confirmé des sources de sécurité.

Mbah Joseph Magellan, soldat du 51e bataillon de Bamenda, a été tué alors qu'il revenait d'un voyage, ont indiqué des sources.

Leur autobus a été arrêté à un « point de contrôle » monté par de prétendus combattants séparatistes qui contrôlaient des papiers d’identité.

Des sources proches de la rédaction de 237actu.com, indiquent qu’après avoir constaté que Mbah Magellan était un soldat, les hommes armés l'ont abattu avant de jeter son corps dans la rue.

Le corps n'a été transféré que plus tard à l'hôpital régional de Bamenda par des soldats qui sont arrivés très tard sur les lieux.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur