Banda Kani

Désormais fidèle soutien du chef d’Etat Camerounais, le président du nouveau mouvement populaire n’aura malheureusement pas eu le même destin que son compagnon d'armes Jean de Dieu Momo.

Après avoir battu ardemment campagne pour le RDPC, lors du précédent scrutin présidentiel, l’avocat international et président du PADDEC, Jean de Dieu Momo a vu ses efforts récompensés hier 4 janvier 2019, par une nomination du chef de l’Etat, faisant de lui le nouveau Ministre délégué au ministère de la justice.

Pourtant fortement impliqué dans le même combat, le célèbre intervenant de la chaine de télé panafricaine, Afrique Média, et président du nouveau mouvement populaire (MNP), en la personne de Banda Kani, devra encore faire preuve de patience en attendant son éventuel couronnement.

En froid avec le G20 il y-a quelque temps, il affirmait que : "J’ai été contacté par des gens qui me demandaient d’assister à une réunion, car disaient-ils, un document est arrivé, et chacun doit mentionner ce qu’il veut comme poste. Ce n’est pas sérieux. Je ne peux aller à une telle réunion". A croire que son sérieux ne lui aura pas porté chance.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur