Maurice Kamto

Maurice Kamto a solennellement annoncé le 15 janvier dernier au cours de la cérémonie de vœux organisée au sein du quartier général de son parti politique à Yaoundé que, le MRC poursuivra sa résistance nationale, Il organisera le samedi 26 janvier sur l’étendue du territoire national une marche « pacifique » pour dénoncer ce qu’il appelle le Hold-up électoral

Même sans autorisation, Maurice Kamto s'est dit prêt à affronter les autorités policières  « Et si on devait nous tuer à cette occasion, on nous tuera tous. Et si je devais être seul, qu'on me tué moi », a-t-il déclaré

Voici quelques consignes pour les marcheurs, proposées par un le camp de l'homme politique

1- La veille bien manger et boire beaucoup d’eau.

2- La veille se rapprocher de son unité de base pour prendre les consignes de la marche: lieu de regroupement, itinéraire, mesures de sécurité.

3- La veille, préparer une tennis de sport de préférence, un jean et un T-shirt.

4- Dès 20 heures, la veille, se couper de Facebook.

5- Samedi, retrouver les camarades sur les lieux du RDV.

6- Pendant la marche, chanter, criez, si vous pouvez dansez. Car il faut créer la joie, la paix et l’amour. C’est de là que le courage prendra sa source.

7- Dès que vous atteignez un barrage de police, pas de résistance. Levez les mains.

8- Que chacun veille à ce que tout le monde lève les mains. Car des casseurs peuvent être infiltrés pour déclencher une réaction violente des policiers.

9- N’insultez pas les policiers et veuillez à ce que les policiers ne soient pas insultés.

10- Asseyez-vous devant et entonnez des chansons patriotiques. Seule une ou deux personnes doivent être debout face aux policiers. Le reste Chantez et chantez étant assis.

11- Vous aurez des attitudes différentes des policiers. Les policiers les plus durs chargeront et arrêteront directement. Dans ce cas, levez-vous levez les mains et montez tous dans les cars. Certains vont parlementer et attendre les ordres. Ne les insultez pas chantez et soyez calmes souriez.

Enfin avec ceux qui sont plus calmes. Faites des selfies et balancez sur les réseaux sociaux. Montrez que vous avez beaucoup d’amour à partager.

12- Au commissariat ou à la gendarmerie. S’ils vous enferment en groupe, chantez l’hymne nationale en continue. Chantez et chante

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur