Le Gouvernement camerounais a démenti les allégations selon lesquelles l’assistance militaire américaine aurait été utilisée pour commettre des violations des droits de l’homme.

Rappelons que plusieurs organes de presse américains ont annoncé que l'administration Trump allait réduire l'aide militaire au Cameroun pour violation des droits de l'homme.

Mais le gouvernement, par le biais du ministère des Relations extérieures, nie de telles affirmations. Le gouvernement reconnaît toutefois des instances de violations des droits de l'homme, mais affirme qu'ils ont fait « l'objet d'enquêtes et de poursuites judiciaires par les voies appropriées », a affirmé le ministère des relations extérieures dans une publication faite sur sa page Facebook.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur