Le département du Noun dans la région de l’Ouest du Cameroun a une fois de plus été témoin ce jour d’une affaire de trafic d’ossement humain.

En effet, l’information reçue par notre rédaction fait état de ce qu’un jeune ressortissant de l’arrondissement de Massagam dans le Noun, a été interpellé par la police ce lundi 1er avril dans la localité de Nkoussenbereh quelques kilomètres après Massagam.

Le jeune homme interpellé avait en sa possession un sac contenant des ossements humains et se dirigeait pour la livraison à Foumban, chef-lieu du département du Noun. Ce jeune originaire du département du Noun et dont l’identité n’a pas été dévoilée, s’séjourne actuellement dans les locaux de la police. Les enquêtes sont également ouvertes pour traquer les complices.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que le Noun est victime des actes de la sorte. En février dernier un jeune homme pris par la police dans la ville de Kribi, avait avoué qu’il transportait les ossements depuis l’arrondissement de Kouaptamo dans le département du Noun, où il avait déterré.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur