Cancer du col de l'utérus : les hommes de médias de l'Ouest appelés à jouer leurs rôles

Cancer du col de l'utérus : les hommes de médias de l'Ouest appelés à jouer leurs rôles

C'est dans le but de donner des outils nécessaires au professionnel des médias de la région de l'ouest afin de les permettre de mieux sensibiliser les populations sur les risques du cancer du col de l'utérus et du sein, que s'est tenu ce mercredi 24 avril 2019 une presse briefing à ce sujet.

Placée sous la présidence du Directeur de l'hôpital régional de Bafoussam, la rencontre avait pour cadre la salle de conférences dudit hôpital.

Dans son mot introductif, le Dr fetse Tama Gérard a tenu à invité les hommes et femmes de médias de la région du soleil couchant, à être attentifs lors des différents exposés inscrits à l'ordre du jour à savoir, la présentation du cancer du sein, du col de l'utérus et surtout l'offre de service de prévention des cancers du sein et du col à l'hôpital régional de Bafoussam, afin d'être des véritables relais dans les medias.

Cancer du col de l'utérus : minimum vital

Le Dr fouogue T.jovanny(gynécologue-obstétricien),dans son introduction, a tenu à préciser que le cancer du col de l'utérus est un problème de santé publique très négligé dans le monde, car l'on enregistre 1 décès toutes les deux minutes et 90 % des décès surviennent dans les pays pauvres (Afri.SSA).

Au regard de cette ampleur, il est recommandé à la femme de se faire vacciner au vaccin anti-HPV(protection contre 80 %), de se dépister précocement et de suivre un traitement optimal.

Pour ce qui est du Cameroun, le phénomène prend de plus en plus de l'ampleur, car 2400 nouveau cas/an sont répertoriés et le tableau présente le cancer du col de l'utérus comme étant le 2e cas de cancer chez les femmes avec 25 % . Ce pendant, l'on retient que c'est le seul cancer totalement évitable à moindre frais et le meilleur moyen de prévention reste et demeure la sensibilisation.

Ensuite, s'en est suivi la présentation d'un autre type de cancer à savoir celui du sein, qui est une tumeur maligne qui se développe au tissu mammaire.

Au Cameroun, le cancer du sein est le 1er cancer gynécologue (21,5 %). Pour le traitement de cette maladie, les médecins recommandent les traitements systémiques tels que la chimiothérapie, l'hormonothérapie et immunothérapie. Il est aussi conseiller à la femme de procéder au traitement loco régionaux à savoir la chirurgie et la radiographie.

Enfin, les spécialistes des micros et de la plume, ont été renseignés sur l'offre en matière de service de prévention des cancers du sein et du col à l'hôpital régional de Bafoussam.

Sur ce volet, l'hôpital régional offre le coût du dépistage du cancer du sein a 1500frs avec possibilité de faire une échographie pour avoir les dimensions de la masse ou du nodule.

Redigé par: Marcel Ndi

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu