Dialogue pour mettre fin à la crise anglophone: Le ministre Atanga Nji fixe les préalables

https://cdn.237actu.com/Dialogue pour mettre fin à la crise anglophone: Le ministre Atanga Nji fixe les préalables
Actualités

Dialogue pour mettre fin à la crise anglophone: Le ministre Atanga Nji fixe les préalables

Le ministre de l’Administration Territorial Paul Atanga Nji précise :« pour que ce dialogue puisse avoir lieu, il faut que le calme revienne, que les enfants aillent à l'école, que les activités reprennent et qu'il n'y ait plus de villes fantômes ».

Paul Atanga Nji, a déclaré que le gouvernement a toujours été ouvert au dialogue, mais que ce dialogue ne pouvait avoir lieu que lorsque l’école reprendra et les villes fantômes disparues.

Revenant sur la visite du premier ministre, Joseph Dion Ngute à Bamenda le week-end passé, le ministre Atanga Nji a martelé:« Je pense que dans l'ensemble, les habitants de cette région ont salué la visite, le chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. Le Premier ministre s’est rendu à Bamenda sur les très hautes instructions du chef de l’État, afin de poursuivre le travail laissé par son prédécesseur, c’est-à-dire de continuer à dialoguer, à écouter et à transmettre les griefs de la population au chef de l’État qui décide en dernier ressort peut être fait comme une solution » et ajoute :« Le chef de l'Etat est constant et le chef de l'Etat est républicain. Le chef de l'Etat lui-même a déclaré en 1983 qu'il n'était pas nécessaire de prendre le chemin du maquis pour s'exprimer. Le Cameroun est un pays démocratique, un pays de liberté et il n'y a pas de sujet tabou. C’est ce message que le Premier ministre a transmis aux populations du Nord-Ouest ».

Notons que le Premier ministre Joseph Dion Ngute est rentré dimanche après-midi 12 mai, à Yaoundé, après trois jours passés dans la région du Nord-Ouest.

Il repartira ce mardi pour Buea, dans la région du Sud-ouest. A Bamenda où il a multiplié les rencontres avec les autorités locales, les politiques, les chefs religieux et divers groupes sociaux, Joseph Dion Ngute a dit être porteur d'une offre de dialogue du président Paul Biya pour tenter d'enrayer l'escalade de la violence dans ces régions, en vue d'un retour à la paix.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu