Cameroun- politique : l’homme de la thèse sur « les silences présidentiels » assimile les sorties de Maurice Kamto à de la démence.

Marc Modzom

En effet, François Marc Modzom dans son éditorial sur la crtv radio notamment l’émission « micro majeur »,  n’y est  pas allé de mains mortes pour dire simplement que le président du MRC est atteint de folie.

Visiblement, on a la nette impression qu’à chaque sortie du leader du mouvement pour la renaissance du Cameroun, il donne du tournis à la partie en face. Et la dernière en date, c’est cette mise en garde à l’opinion qui divise plus d’un. Parmi ces derniers, se trouve François Marc Modzom. Ainsi, ce dernier n’a pas manqué dans l’un de ses éditoriaux de tirer à boulets rouges sur le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018,en le taxant de fou.

Nos confrères du journal en ligne camerouninfo.net en ont tiré un extrait que nous relayons : «Pas besoin de recourir aux nombreux traités et études sur la santé mentale pour se rendre compte qu’un vent de folie souffle ces temps derniers sur certains volets de la scène publique nationale. La folie dont il est question ici, est manifestée par des personnes que l’on croirait a priori normales et qui n’en sont que plus dangereuses. La première forme de folie met en scène des individus en proie à ce que la psychiatrie qualifierait d’obsession. Ce sont en général des acteurs politiques, mal remis de leurs déconvenues et défaites électorales. Alors, ils s’accrochent à leurs rêves de départ, oublient qu’il y a de vrais vainqueurs et se mettent dans la peau de ce qu’ils auraient bien voulu être. Leur fantasme narcissique est entretenu par des flagorneurs qui flattent leur égo, les consacrent au jour le jour, roi de la contestation et relaient leurs appels absurdes à la sédition et au chaos social… ».