Affaire MRC : « Kamto est un homme complètement incohérent », Henriette Ekwe

Henriette Ekwe

Henriette Ekwe Ebongo a commenté sur le plateau de l’Arène hier soir une actualité qui fait les choux gras de la presse au Cameroun : L’arrestation de Maurice Kamto et Cie, suite à la marche dite blanche du samedi 26 janvier 2018.

Selon cette journaliste, et militante de droits de l’homme, le leader du MRC, est un « homme complétement incohérent » qui est aujourd’hui victime de sa propre loi.

Henriette Ekwe explique que Maurice Kamto est l'un des artisans des lois liberticides qui le condamnent aujourd'hui, à l’époque où il était au gouvernement comme ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux. « Maurice Kamto est incohérent (...) Au moment où on change de constitution, il est dans le gouvernement. Il était un artisan de ce qui s'est passé en 2008, aujourd'hui il vient donner de leçon », soutient la femme politique.

Sur le plan politique, la lauréate en 2010 du Prix international Femme de courage, décerné par le département d’Etat américain, estime que Maurice Kamto n’a pas expérience. La preuve, donne-t-elle, il (Kamto) il n’a pas pu planifié la marche ou la mobilisation pour défendre ses idées, parce que les marches n’ont pas fait foule.

Mais, Tata Henriette, comme on l’appelle affectueusement, pour finir, estime tout de même que Maurice Kamto doit être libéré. « Je suis très choqué avec l'histoire de Kamto. Il faut qu'on libère Kamto », souligne-t-elle.

Maurice Kamto qui revendique toujours sa victoire à la présidentielle d'octobre 2018, avait en effet été arrêté à Douala, avec plusieurs de ses partisans, tels que Albert Dzongang, Christian Penda Ekoka,ou encore Célestin Djamen. Ils avaient été à l’initiative d'une vague de manifestations contre le pouvoir en place.