Patrick Ekema

C’est le grand débat qui anime les conversations au sein de l’université de Buéa, région du Sud-Ouest. Patrick Ekema, Maire de Buea et par ailleurs membre du personnel de l’université de Buea a simplement été révoqué de cette institution universitaire pour faux diplôme.

C’est certainement l’épilogue d’un feuilleton à rebondissement qui a longuement défrayé la chronique il y a quelques temps. Le maire de Buéa, Patrick Ekema Esunge qui serait entré à l’Université de la ville sans avoir obtenu le Baccalauréat (GCE Advanced Level) a finalement été révoqué le 05 avril 2018 par une décision prise à l’unanimité par une commission mise sur pied par le nouveau vice- Vice-Chancellor de cette institution universitaire.

En juillet 2017, cette affaire scandaleuse avait fait l’objet d’une manifestation pacifique au sein du campus. Les étudiants avaient profité de la présence du Ministre de l’Enseignement supérieur dans le cadre d’une cérémonie au sein du Campus pour réclamer le départ de « l’universitaire » et l’annulation de ses diplômes de Licence et Master.

Ils avaient exprimé leur colère en scandant le slogan « No Advance Level, No UB! » (Pas de Baccalauréat, pas d’université, Ndlr).

« Vous avez été entendu, votre message est passé. A présent, je vous demanderai de rester calme, de demeurer dans la paix. Ce problème sera résolu. Faites-nous confiance, faites confiance aux autorités, faites confiance à votre recteur», laissait entendre le ministre.

Face à la presse à Buea en juillet 2017, le secrétaire régional de la commission nationale des droits de l’homme et des libertés pour le Sud-ouest Christopher Tambe Tiku, avait clairement indiqué le maire Patrick Ekema avait plusieurs fois tenté de passer son GCE A sans succès

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur